Méthode Thys

Daniel Stern


  •   DS01

    Premier entretien, le 4 février 1999
    Ce qui m’intéresse dans le dispositif : il y a probablement trois choses sans ordre spécifiquement... la première c’est que je suis fasciné par la situation spécifique du Tohu-bohu et l’idée qu’il y a quelque chose qui paraît un peu chaotique et qu’il y a une sorte d’organisation qui paraît progressivement et qui est si difficile à décrire mais en même temps on le sent.
    Et je trouve que cela c’est en soi assez fascinant pour un tas de raisons qui touchent tous les (...)
  •   DS04

    I.S. Est-ce que cela à du sens pour toi que l’on dise continuer cette ligne en tangence ou même en interaction... qu’il est important que cette ligne continue aussi, que les enfants à l’école rencontrent des situations...
    Oui, je crois que c’est essentiel, comme Thys et tellement d’autres personnes le disent le problème avec la scolarité traditionnelle c’est exactement qu’elle ne laisse pas cet espace pour l’improvisation et la découverte de qui vous êtes par rapport aux productions que vous faites... (...)
  •   DS02

    I.S. Oui, c’est ce qui arrive lorsque l’on voit une version transcrite de ce que l’on a dit, l’ensemble...
    Oui, c’est toujours mort.
    Mais du point de vue éthologique, je sais que ce n’est pas ton domaine, mais j’ai lu quelque part que l’on peut faire beaucoup de choses avec les chimpanzés mais apparemment ils ne garderaient pas le rythme...
    C’est vrai cela ?
    C’est ce que j’ai appris et qui m’a complètement intéressée étant donné l’importance de toutes les rythmicités, variétés etc. Est-ce que ce (...)
  •   DS03

    I.S. Pour Hervé Thys, un lien qui pour lui est très important entre ce que tu montre des enfants et ce que lui pense et espère, alors même qu’il n’aime pas le mot - improvisation au sens où il a été pris dans l’histoire de la musique dans tellement de sens qu’il est devenu très encombrant - il considère que tu as montré le couple ou la triade parents-enfant comme des maîtres de l’improvisation, c’est l’improvisation au sens où personne ne l’a apprise qui fait surgir un petit humain là où il n’y avait qu’un (...)
  •   DS05

    I.S. et D.D. Et le "Jeu de la partie et du tout" ?
    Je connais, mais cela m’a toujours confondu un petit peu, je n’ai pas vu les résultats de cela, j’ai seulement vu le protocole et les dessins que les enfants ont fait par rapport à la musique.
    Une de mes questions par rapport à cela c’est : cela sert à quoi ?
    Et une de mes critiques potentielles, et je dis potentielle parce que je ne suis vraiment pas sûr de ce que je dis, c’est que quand l’enfant fait de la musique ce n’est pas une "chose"qu’il (...)
  •   DS06

    I.S. Ce qu’il y a, peut-être là aussi, mais dans le Tohu-bohu en tous cas, l’activité de celui qui regarde et qui voit apparaître des patterns est semblable à l’activité des enfants eux-mêmes... qui tout à coup se rendent compte...
    Oui, mais il y a les moments de décisions, les moments où une étape nouvelle se forme ou est proche de se former, où on peut le faire ou ne pas le faire... et c’est à ce moment là où l’enfant se joint ou fait quelque chose de complémentaire, et l’autre enfant... c’est à ce (...)
Thys methode